Une expertise

Le service culturel propose aux Taiwanais et aux Français impliqués dans la coopération franco-taiwanaise son expertise dans tous ses domaines d’action : les arts de la scène, les arts visuels, les arts de la rue, le design, l’architecture, la télévision, le cinéma, les musiques actuelles, les jeux vidéo, la langue française, l’édition, la traduction du français, les études en France, les sciences dures et l’innovation et les sciences humaines.

Nous avons notamment mis notre expertise au service de la coopération scientifique franco-taiwanaise en créant une brochure en français et en mandarin consultable sur ce site. Nous proposons aussi une expertise pour les cinéastes taiwanais qui souhaitent tourner un film en France à l’aide d’une brochure en chinois traditionnel éditée en coopération avec Film France. Enfin, tous les ans, en coopération avec le ministère de la culture taiwanais nous organisons un séminaire Malraux destiné aux professionnels du milieu de la culture taiwanais traitant de thématiques transversales et auquel participent des experts français de la culture.

Une intermédiation

Une équipe d’attachés sectoriels est à votre service pour accompagner les institutions, les opérateurs et les artistes dans leurs projets de coopération ou de création franco-taiwanaise. Nous pouvons notamment être un lien vers les institutions françaises telles que le Centre national du cinéma et de l’image animée, le Centre national de la recherche scientifique, les établissements d’enseignement supérieur, l’Institut français, le Centre national du livre, FranceLivre…

Nous mettons ainsi en contact les chercheurs français et taiwanais dans le cadre des rencontres annuelles « Frontière des Sciences », qui ont lieu alternativement à Taiwan et en France et ont pour but d’aboutir à des projets de recherche communs. Ces rencontres multidisciplinaires concernent aussi bien la physique que les sciences de la vie, la médecine, les sciences appliquées ou encore les sciences humaines et sociales.

Ce travail d’intermédiation nous permet de renforcer les partenariats avec les ministères taiwanais, de garantir une programmation française au sein des grandes institutions et des festivals taiwanais et être connus par les acteurs taiwanais du milieu culturel.

Le CCAC de Taipei gère plusieurs sites internet pour informer au mieux le public taiwanais et français de toutes les activités liées à la coopération franco-taiwanaises :

  • Le site Voila.tw pour toute l’actualité des activités culturelles et des coopérations franco-taiwanaises ;
  • Le site dédié Alumnis.org.tw pour tous les Taiwanais qui ont étudié en France et qui compte plus de 800 inscrits ;
  • Le site Hu Pinching qui présente les livres français édités à Taiwan et traduits en chinois traditionnel ;
  • Le site Campus France Taïwan qui accompagne dans leurs démarches les Taiwanais souhaitant aller étudier en France.

Des financements

Nous proposons divers financements pour encourager la coopération franco-taiwanaise ainsi que la mobilité des étudiants et des scientifiques :

  • Des bourses d’études dont l’appel d’offre est publié sur ce site ;
  • Des cofinancements de projets dont la coopération est encadrée par convention de partenariat ;
  • Des subventions allouées à un partenaire taiwanais pour appuyer ponctuellement une activité franco-taiwanaise ;
  • Si vous souhaitez obtenir un financement, merci de nous contacter sur ce site internet en nous envoyant un mail détaillé présentant votre projet.

Un opérateur

Nous organisons aussi nos propres manifestations. Nous sommes chaque année co-organisateur du Salon européen sur l’enseignement supérieur, salon dont nous sommes à l’initiative avec d’autres partenaires européens et dont nous gérons la partie française. Nous coordonnons aussi le Pavillon français qui est présent chaque année sur la foire internationale du livre de Taipei (TIBE) en invitant des éditeurs et des professionnels français du livre.

Nous organisons enfin des évènements à destination d’un public spécialisé tels que des formations pour les enseignants de français, des débats d’idées ou encore des séminaires de géopolitique.

La France à Taiwan en chiffres