Séminaire au CEFC-Taipei (Centre d’études français sur la Chine contemporaine)

Vendredi 20 décembre 2013, 18h30, Research Center on Humanities and Social Sciences, Academia Sinica

Séminaire commun avec l’Association des Anciens de Sciences Po et l’Association des Français de Taiwan

 « Géopolitique, établissement de frontières et souveraineté.
La proclamation de la Zone de Défense et d’Identification Aérienne chinoise en mer de Chine de l’Est et la situation géopolitique de Taiwan »

Par M. Stéphane CORCUFF, Chercheur au CEFC, directeur de l’Antenne de Taipei du CEFC, Academia Sinica

Date :vendredi 20 décembre 2013, 18h30

Lieu : Salle de conférence 2B en rez-de-jardin
Research Center on Humanities and Social Sciences (bâtiment 31 sur le plan), Academia Sinica

Plan de l’Academia Sinica

Résumé détaillé :

L’annonce faite par le gouvernement chinois d’établir une zone chinoise d’identification aérienne et de défense au-dessus de la mer de Chine orientale a suscité depuis son annonce le 23 novembre et durant deux semaines une intense polémique dans la région. Alors que les États-Unis, le Japon ou encore la Corée ont rapidement et fermement condamné cette décision, l’incident pose, entre autres nombreuses questions, celles de la marge de manoeuvre de Taiwan dans cette partie d’échecs entre Tokyo, Washington et Pékin et de ce que les autorités de l’île ont effectivement décidé, derrière les déclarations officielles. Ce séminaire, conduisant une analyse de type géopolitique distinguant faits, déclarations et actes, et analysant les différents acteurs en replaçant leurs actes dans les « représentations » chères à la géopolitique, étudiera, après une revue chronologique des faits principaux, les décisions concrètes, leur cartographie, leurs implications, le respect ou non des demandes chinoises, et comment les différents acteurs concernés se sont positionnés. Il posera les questions de savoir ce qui a réellement changé sur le terrain et de quelles sont les implications civiles, militaires et géopolitiques de l’événement, pour interroger finalement la stratégie chinoise (que cherchait la Chine à travers cette déclaration unilatérale ?) dans la géopolitique globale de la région et la position géopolitique de Taiwan aujourd’hui telle qu’illustrée par l’événement. Il posera la question de l’existence même de Taiwan comme entité géopolitique qui compte encore ou non après six années d’une présidence de Ma Ying-jeou basée sur une politique d’apaisement de la Chine, pour conclure sur les différents scenarii, optimistes et pessimistes, sur les tensions en mer de Chine de l’est et du sud.

Contact :

SU Weijeune, cefc@gate.sinica.edu.tw

Tel : 02 2789-0873

CEFC Taipei (Room B110, RCHSS, Academia Sinica
128 Yanjiuyuan Road, Sec. 2, Nankang, Taipei

Commentaires

*