Taïwan à travers les livres

Lancée en janvier 2013, lettres de Taïwan propose de rendre accessible les textes, traduits ou directement écrits en français, à travers une bibliographie visant l’exhaustivité et organisée par genre. Le site veut aussi aller à la rencontre des principaux auteurs taïwanais et braquer le projecteur sur le travail des traducteurs et des éditeurs qui, aujourd’hui, mettent les écrits taïwanais ou portant sur Taïwan à portée du public francophone.

Le Musée national de la Littérature (http://www.nmtl.gov.tw), situé à Tainan, est également centre de la traduction de la littérature taïwanaise en langues étrangères. A ce titre, il a publié un catalogue des ouvrages traduits entre 1990 et 2011 vers la langue française. Dans cet ouvrage sont listés :

Le goût amer de la charité

Chanson au bord de l’eau

Garçon de cristal

La Cangue d’or

L’île verte

Le Gong

A mes frères du village de garnison

Le jardin des égarements

Anthologie de la famille Chu

Quelqu’un m’interroge à propos de la vérité et de la justice

Nuit Obscure

Enfants des rues

Les confins de l’île

A la recherche des Petits Hommes

Recettes Aphrodisiaques

Essais de Micro

La mémoire des vagues

Les Survivants