Le marché du livre français traduit à Taïwan

Le marché taiwanais représente le quatrième marché en Asie pour le livre français, derrière le Japon, la Chine et la Corée du Sud. L’offre française à Taiwan est marquée par deux secteurs : les romans et les livres de jeunesse. D’après les éditeurs et agents littéraires, les lecteurs taiwanais sont considérablement ouverts aux sujets hétéroclites, tels que Les Bienveillantes, La Parisienne, les Misérables ou Métronome. Le livre de jeunesse, comme Le petit Nicolas ou la collection les Goûters philo, connait également un réel succès.
Le marché taiwanais est dominé par les livres traduits de langues étrangères (60% des titres, 40% des livres jeunesse). En 2013, La valeur globale du marché du livre à Taïwan est estimée à 1,6 milliards USD, ce qui correspond à la vente de 84,5 millions d’exemplaires sur l »année, soit 3,66 ouvrages achetés par habitant sur l’année. D’après le Ministère des finances taïwanais, ce marché a accueilli plus de 44 000 nouveaux titres en 2013.

Depuis 2011, le Bureau français de Taipei a recensé l’ensemble des ouvrages français édités à Taïwan depuis maintenant plus de 40 ans. Cette base de données bilingue français-chinois a été baptisée « Hupinching.com »,  en l’honneur de la première traductrice du français vers le chinois, Madame Hu Pinching (Patricia).
En 2013, le Bureau français a recensé 2770 titres français traduits, Un marché concernant 230 éditeurs français et 340 éditeurs taïwanais.