Taipei International Book Exhibition (TIBE) 2013

Du 30 janvier au 5 février 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la 13ème année consécutive, l’édition française sera activement présente au Salon du livre de Taipei (TIBE), en partenariat étroit avec le BIEF (Bureau International de l’Edition française) et la librairie française le Pigeonnier. Plus de 1200 ouvrages et 63 maisons d’éditions françaises seront présentés sur le pavillon français.

Pour télécharger le programme complet des activités en français, cliquez ici.

Huit éditeurs français seront également sur le pavillon pour présenter leurs ouvrages aux éditeurs taïwanais  : Rue du monde (Alain Serres), Zulma (Amélie Louat), l’école des loisirs (Isabelle Darthy), Auzou (Giulia Scandone), Marabout (Pixie Shields), Fleurus (Anne Desramé et Marion Girona) et Nathan (Marie Dessaix). Le TIBE est le deuxième plus grand salon de la zone asiatique, qui rassemble chaque année des professionnels de toute l’Asie, Amérique et Europe. Il attire 590.000 visiteurs, soit trois fois plus que le Salon du livre de Paris.

Le Bureau français de Taipei, en partenariat avec les éditeurs taïwanais, a également invité cinq auteurs et illustrateurs à rencontrer leurs lecteurs. Des conférences, ateliers et dédicaces sont organisées tout au long du TIBE.

Marc Boutavant est né en Côte-d’or en 1970. Il a vécu dans un petit village sur la route des vins jusqu’à 18 ans. En bêchant le jardin avec son papa, il a découvert que les vers de terre pouvaient être de vrais amis et que les pissenlits vieillissent bien dans une salade. En faisant les paquets Tupperware avec sa maman, il a découvert un monde en plastique fortement poétique. Ces deux apprentissages en poche, il entre dans une école de communication visuelle à Paris, puis travaille comme graphiste et illustrateur.

En 2000, il rencontre Emmanuel Guibert à l’atelier des Vosges, atelier célèbre par sa place du même nom mais aussi parce que les auteurs de bande dessinées les plus vus et lus ces 15 dernières années y ont fait leurs débuts (on pourrait citer Marjane Satrapi, Christophe Blain, Emile Bravo, Joann Sfar).

Emmanuel lui offre de travailler sur une bande dessinée : il écrit la vie d’un petit âne nommé ARIOL, et Marc la dessinera dans les cases. En janvier 2013 sortira le 8e album d’ARIOL, et la 1000e page sera franchie. En 2000 aussi il lance le personnage de MOUK dans la mare aux canards, sous la forme de deux petits livres parus à l’époque chez Mila éditions. C’est 7 ans plus tard que « le tour du monde de MOUK » sortira chez Albin Michel, avec le succès qu’on lui connaît. En 2003, il fait la connaissance de Béatrice Fontanel qui lui présente son copain imaginaire « Bogueugueu » dont il illustrera avec plaisir les aventures aux éditions Gallimard. Aujourd’hui il est représenté par son agent et ami Darrel Rees, de Heart Agency, une agence basée à Londres et à New York. Et ça fait longtemps qu’il n’a pas bêché la terre.

Pour découvrir ses livres traduits à Taïwan, cliquez ici.

Conférence :
samedi 2 février, de 18h à 18h45, Hall 1, Salon bleu.
Ateliers pour les enfants :
Vendredi 1er février, Hall 3, Activity area, de 14h50 à 16h20.
Samedi 2 février, de 10h30 à 11h30, Hall 3, Activity area.
Dédicaces :
Vendredi 1 février, de 16h30 à 18h, sur le stand Abula Press (Hall 3 G752)
vendredi 1er février, de 18h30 à 20h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)
Samedi 2 février, de 19h à 20h30, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)

 

Laurent Audouin illustre, depuis dix ans, de albums jeunesse et est notamment parrain de l’association « Lire et faire lire », qui a pour but de transmettre le goût de la lecture aux enfants.

Laurent Audouin est Illustrateur pour la presse, l’édition et la publicité. Laurent Audouin se décrit comme un « boulimique de l’illustration ». Grâce à des illustrations aux couleurs vives et à un humour hors pair, l’illustrateur s’adresse à un jeune lectorat qu’il s’attache à rencontrer lors des salons et événements littéraires.

La série, Les Enquêtes de Mirette (Sarbacane) raconte l’histoire d’une jeune détective (Mirette) et de son chat (Jean-Pat) qui parcourt le monde pour mener des enquêtes (Paris, Londres, New york, Barcelone, Venise)… et là encore, Laurent Audouin prend son sac, ses crayons et va sur place pour réaliser les dessins les plus crédibles possibles.

Pour découvrir ses livres traduits à Taïwan, cliquez ici.

Conférence :
samedi 2 février, de 16h à 16h45, Hall 1, Salon bleu.
Dimanche 3 février, de 15h à 15h45, Hall 1, Salon bleu.
Atelier pour les enfants :
Dimanche 3 février, de 13h10 à 14h10, Hall 3, Activity area.
Dédicaces:
Vendredi 1er février, de 16h à 18h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)
Samedi 2 février, de 17h à 19h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)

 

 

Cyril Massarotto, né en 1975, vit à côté de Perpignan. Il a longtemps écrit des paroles de chansons pour son groupe, Saint-Louis, avant de se sentir à l’étroit dans l’exercice et de se lancer dans l’écriture. Instituteur et directeur d’une école maternelle, il se consacre depuis le succès de son premier roman « Dieu est un pote à moi » (vendu à plus de 100 000 exemplaires en France, traduit en 16 langues) à l’écriture et à la musique. Quatre autres ouvrages ont suivi : « Cent pages blanches », « Je suis l’Homme le plus beau du monde », « La petite fille qui aimait la lumière » et enfin « Le premier oublié », en 2012. « Dieu est un pote à moi » et « La petite fille qui aimait la lumière » sont déjà publiés à Taïwan.

Pour découvrir ses livres traduits à Taïwan, cliquez ici.

Conférence:
Samedi 2 février, de 12h à 12h45, Hall 1, salon bleu.
Lecture :
Vendredi 1er février, de 18h à 18h45, dans le salon de lecture (hall1)
Dédicaces :
Vendredi 1er février, de 19h à 20h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)
Dimanche 3 février, de 16h à 18h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)

 

Clément Baloup est né en 1978 d’une mère du nord de la France et d’un père originaire de Saigon. Il passe son enfance entre la Corse, Tahiti, la côte d’Azur et la Guyane. Après l’école d’arts appliqués Diderot à Marseille, il intègre l’école des Beaux-Arts d’Angoulême, section Bande dessinée, puis l’école des Beaux-Arts de Hanoï au Vietnam. Avec des camarades angoumoisins il crée la revue « La maison qui pue », terrain d’expérimentation graphique, qu’il enrichit de ses carnets de voyage.

Il réalise ainsi une BD reportage sur son séjour à Hanoi (publiée à La Boîte à bulles en 2004) et une fiction prenant cadre l’empire colonial Français dans l’entre deux guerres (co-réalisé avec Mathieu Jiro, édité aux éditions du Seuil).

En 2011 il reçoit pour son album « Quitter Saigon » le prix oecuménique au festival d’Angoulême puis le prix « Melouah Moliterni » (distinguant une bande dessinée ayant oeuvré pour les droits de l’homme).

Conférence :
Samedi 2 février, de 15h à 16h30, Hall 2, activity area.
Dédicaces :
Samedi 2 février, de 17h à 18h30, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)
Dimanche 3 février, de 17 à 18h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)

 

Alain Serres est né en 1956 à Biarritz, au Pays basque. Il fut l’un des premiers hommes à enseigner en école maternelle. C’est pour ses jeunes élèves qu’il a commencé à écrire et  son premier album a été publié en 1982 . Depuis, il a publié près de 120 ouvrages pour la jeunesse dans de nombreuses maisons d’édition et des recueils de poèmes chez Cheyne éditeur. Ses livres parlent du lien qui unit l’enfant au monde ; ils sont souvent porteurs d’engagements humanistes, mais aussi d’humour et de poésie. En 1996, Alain Serres décide de créer  une maison d’édition indépendante, Rue du Monde, afin de proposer aux enfants « des livres qui leur permettent d’interroger et imaginer le monde autrement ». 300 titres sont aujourd’hui au catalogue.
Alain Serres rencontre ses lecteurs lors d’animation ou d’atelier d’écriture. Il participe à de nombreux débats et à des formations sur le livre-jeunesse, la poésie, les droits de l’enfant ou la créativité.

Pour découvrir ses livres traduits à Taïwan, cliquez ici.

Pour découvrir les  livres « Rue du Monde » traduits à Taïwan, cliquez ici.

Conférences
Dimanche 3 février, de 14h à 14h 45, Hall 1 Salon Bleu.
Dédicaces
samedi 2 février, de 16 à 18h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)
Dimanche 3 février, de 15h à 17h, sur le pavillon français (Hall 1 A1019)

 

Le journaliste et écrivain François Boucher sera également présent au TIBE.

Lecture : Lundi 4 février, de 15h à 15h45, Hall 1, salon de lecture.

Pour cette édition 2013, la Belgique est invitée d’honneur. Des auteurs et personnalités de la langue française seront également présentes à Taipei :

Madame Michèle Lenoble-Pinson, continuatrice de l’œuvre du célèbre grammairien Maurice Grevisse et membre du Conseil international de la langue française.

Philippe Paquet, l’auteur de la biographie de Madame Chian Kai-Shek, publiée chez Gallimard.

Véronique Biefnot, autour de « comme des larmes de pluies », premier tome d’une trilogie publiée chez Héloïse d’Ormesson.

Jacques De Decker, Secrétaire perpétuel à l’Académie de Langue et de Littérature de Belgique, lui-même auteur de plusieurs romans, nouvelles, pièces de théâtre et de deux biographies publiées chez Gallimard.

Kitty Crowther et l’auteur Carl Norac tous deux auteurs publiés aux éditions L’école des loisirs.

Une douzaine d’éditeurs belges francophones seront également présents sur le pavillon central du TIBE : Hemma, BD, ELC, CIVA, PUL, De Broeck, Casterman, Dargaud, IMPS, Alice et Averbod.

Une exposition de l’oeuvre de Maurice Carême, le saxophone et Horta seront également présentées.

Catégories : Salon du livre

Commentaires

*