Hélène Barrier, artiste en résidence à Pingtung, sud de Taiwan

OBJECTS IN MIRROR ARE CLOSER THAN THEY APPEAR

Hélène BARRIER / Taïwan 2013-14

Résidence croisée entre Taiwan et France.

Organisateurs :

Ministère des affaires aborigènes de Taiwan, La Maison Laurentine et Bureau français de Taipei.

Lieu : Parc culturel du Ministère des affaires culturelles à Pingtung.

Artistes : Hélène Barrier et Mathieu Sanchez  en 2013

La distance, tant géographique que culturelle, incite à prendre conscience de l’autre, qui, tel un miroir, renvoie une  image fantasmée, souvent déformée de ce que l’on y cherche. À scruter du regard autour de soi, revenue à la nuit dans une langue étrangère opaque, les autres sens s’aiguisent, et puisent en l’autre les ressources pour se retrouver.

Au travers du miroir, je vois au-delà de mon corps et de mes perceptions habituelles, le champ de vision devient plus vaste, et dans un même temps restreint par un prisme d’émotions primaires.
 
Comment travailler sur un effondrement, et sur une reconstruction qui semble plus nécessité qu’évidence ?
Le terme de « tisser des liens » a ici pris tout son sens, en réunissant, par fragments, les costumes des tribus, afin de fabriquer une nouvelle figure, celle qui pourrait, au moins symboliquement, les rassembler tous, en les ayant préalablement intégrées puis recréés sous une forme fantasmatique.
Revêtu des oripeaux empruntés à chacun, le ‘SONG‘ couronné de cornes de Minotaure, est un chant victorieux traversant l’épaisse forêt des montagnes, fier, fort, et heureux d’une telle métamorphose.

Commentaires

*